fleuve St-Laurent, croisières Lac Memprémagog en voilier...bonne idée Une croisière avec Le Groupe Dufour Visitez le pont couvert en outaouaie
       Activités       Forfaits
<< Retour | Québec > Québec > La Cité > Saint-Vallier Ouest       >>>     Infos   Infos          

MELTING POT AUTHENTIQUE

Situé à deux minutes du centre-ville, Saint-Sauveur est un quartier populaire de la Basse-Ville au charme unique et à l’atmosphère colorée. Ses habitants sont issus des communautés culturelles et ils se sont intégrés avec sérénité avec la population locale.

Les uns comme les autres apprécient la qualité de vie qui y règne et les coûts d’habitation accessibles. Reflet de cette mixité, l’activité commerciale est multiculturelle et bariolée.

Les restaurants vietnamiens, japonais et africains côtoient les épiceries, les magasins de prêt-à-porter de réputation internationale, les casse-croûte et la taverne Joe Dion, qui serait la plus ancienne d’Amérique du Nord. Avec ses maisons de guingois et le parc Victoria, le quartier abrite de nombreux trésors qui attendent d’être admirés. Soyez prêts à explorer un quartier authentique qui vous ouvre les bras !

Petit tour dans le passé

Ce quartier ouvrier a vu naître le célèbre écrivain Roger Lemelin. D’une certaine manière, il a rendu hommage à Saint-Sauveur et à ses habitants en écrivant ses deux romans, Au pied de la pente douce et Les Plouffe dans les années 1940. Depuis 1820, Saint-Sauveur était une banlieue pauvre, habitée par des ouvriers qui travaillaient dans les usines de Saint-Roch. Tout comme d’autres parties de la ville de Québec, elle a été victime de nombreux incendies et a survécu bon an mal. Depuis le 23 mai dernier, une exposition retrace son histoire, Saint-Sauveur, du faubourg aux tuyaux au quartier cosmopolite, à l’Observatoire de la Capitale.

On y apprend qu’au 19e siècle, faute de moyens, les maisons étaient pourvues de tuyaux au lieu de cheminées en brique.

La petite séduction

De nos jours, les marchands de l’artère commerciale, Saint-Vallier Ouest, sont sur le point de lancer une grande campagne de séduction. L’Association des gens d’affaires de Saint-Vallier Ouest (AGASO) veut afficher fièrement leur identité et faire connaître la richesse du secteur auprès des travailleurs. Ces derniers sont invités à découvrir l’église Saint-Sauveur, le site de l’Hôpital Général, mais aussi la Place du Printemps-1918 et la chic avenue Simon-Napoléon-Parent.

D’ailleurs, cela fait un an qu’un circuit pédestre propre au quartier est proposé, dont le plan est offert à l’Office du tourisme de Québec et tous ses bureaux.

Le cœur à la tâche

« La rue Saint-Vallier a un potentiel exceptionnel et il est très prisé. Il s’agit de prendre conscience des atouts et de les valoriser, c’est-à-dire, une convivialité authentique entourée d’un patrimoine historique », souligne Mario Bédard, directeur de l’AGASO.

Des entrepreneurs, tels la bijouterie Serge Gagnon et l’atelier de vêtements recyclés Myco Anna, s’y sont épanouis et comptent bien rester encore longtemps ; tout comme l’Hôtel du Nord, qui attire 25 000 touristes chaque année. Enfin, nombreux sont les commerçants qui vivent juste au dessus de leurs magasins, conciliant du même coup le travail et la vie de famille. L’AGASO les invite à aller de l’avant et à se joindre à elle afin de renforcer leur sentiment d’appartenance. « L’association et nos partenaires économiques peuvent les aider à embellir leur commerce en leur trouvant les ressources nécessaires, et ce, gratuitement », affirme M. Bédard. Ainsi, la fébrilité est dans l’air : tout le monde se prépare à être beau pour les 400e de Québec et pour les années à venir afin de recevoir dans la joie tous les nombreux invités.

Carte de la province